Joyeux Anniversaire ! 1 an sur la route!

par | 1 Sep 17 | Articles

Et voilà, 1 an!

Le 1er septembre 2017 , pour notre retour au Danemark, nous avons fété les 1 an de notre départ: 1 an que nous nous sommes libéré du joug domestique (enfin, presque…).
1 an qui n’auront pas forcement été des vacances, entre les soucis mécaniques, les soucis de santé, et un quotidien qui est bien sur toujours là (le linge et la vaisselle se salissent toujours, et on mange aussi, on fait les courses, on travaille …).

S’adapter n’a pas vraiment été un problème: nous vivions déjà dans le camping-car à temps partiel, depuis que nous l’avons acheté en juin 2010. Et nous avions aussi l’habitude d’être ensemble 24h/24, donc pas de soucis par là – on est loin d’être toujours d’accord, et quelque fois, la frustration prend le pas sur la raison et on peut s’accrocher pour des vétilles.

Que ce soit à cause de la difficulté à trouver un spot pour se garer, d’une météo execrable, de la difficulté à cuisiner des recettes originales par manque d’un four ou de place, de l’autonomie electrique un peu limite ou de l’absence d’un d’internet un minimum exploitable, les raisons peuvent être anodine mais vivre dans 10m² implique forcement des compromis.

Dire que rien d’une vie sédentaire ne nous manque pas serait faux.
Do aimerait bien pouvoir travailler sur ses voitures et avoir son atelier, ou faire de la moto quand il en a envie ; avoir internet et pouvoir jouer à des jeux videos sans se poser de questions.
Moi j’aimerais bien  avoir une cuisine digne de ce nom, ou un endroit assez grand pour pouvoir faire du yoga ou du sport sans devoir subir le vent, le froid ou le regard des gens. J’aimerais aussi avoir un endroit pour pouvoir laisser les chiens prendre l’air librement.

Dire que tout est toujours parfait et que c’est une vie idéale serait faux.
Quand on tombe malade, on doit faire appel a un medecin et un systeme inconnu.
Quand un chien est malade, on doit se fier a un veto choisi au hasard.
Parfois c’est difficile de trouver de l’alimentation de qualité.
Parfois on est obligés de se garer à coté d’une route passante et la nuit est dure, ou bien on se retrouve dans des lieux bruyants avec des gens qui se fichent de savoir que vous vivez/dormez/travaillez/profitez du silence juste à coté.

Mais à coté de ca, c’est grisant.
On découvre des paysages dans les pays que même leurs habitants ne connaissent pas. Comme nous l’a dit une amie Norvégienne: “Vous en avez plus vu de mon pays que la majorité des Norvégiens n’en verront jamais.”

C’est vrai. On perd la notion de distance, de temps. On ne sait plus quel jour on est.
Le meilleur, c’est encore quand on s’est trouvé sur la plage de Tarifa en Espagne, au pied de la Basilique de Basile le Bienheureux sur la place rouge de Moscou, ou encore au sommet de la Trollstigen ou sur les Lofoten ou au Cap Nord en Norvège, ou bien de passer le cercle arctique en Finlande et de découvrir le Village du Père Noël (decevant en soi, mais c’est pour l’exemple) : ces endroits que l’on a regardé sur Google et admiré en photo dégagent un petit quelque chose de plus qui font que l’on a l’impression que tout cela n’est peut etre pas vain.

J’ai vu des rennes en Finlande et en Norvège, des phoques au Danemark, des dauphins au Portugal, des bouquetins en Espagne et des cerfs en Ecosse. Et tout un tas d’oiseaux dont on ignore le nom ou des petites bestioles curieuses!

katradouz-finlande_rennes katradouz-scotland_cerf katradouz-finlande_ecureuil
Nous avons vu le soleil de minuit et des couchers de soleil flamboyants, des glaciers et des lacs aux couleurs improbables, des cascades impressionnantes et roulé sur des routes incroyables.

katradouz-finlande_coucher-soleil_flamboyant katradouz_coucher-de-soleil-banquise-degel NO (113) katradouz-norway_aurlandsfjellet NO (81) katradouz_norway-trollstigenDCIM100MEDIADJI_0009.JPG

Nous avons randonné dans la moitié des parcs nationaux de Finlande (100 kms en 1 mois) et aussi en Suède, longé des kilomètres de plage, crapahuté dans les montagnes Norvégiennes, marché sur la mer de Botnie prise dans les glaces et fait des raquettes sur un lac gelé par 16°.
Nous avons pataugé dans la méditéranée, l’Atlantique, la Mer du Nord, la mer Baltique, la mer de Botnie et le Golfe de Finlande et même l’océan Arctique (c’est froid!!!!), lancé des quantité de jouets aux chiens.

En 40.000kms et un an, nous avons rencontré d’autres voyageurs, au Portugal, en Norvège, en Suède.

katradouz_rencontre  katradouz_rencontre (1)
Nous avons recontré plein de gens prets à nous apporter leur aide, que ce soit en Espagne, en Suède ou en Norvège quand nous sommes tombés en panne (et on retiendra tout particulierement la gentillesse des Espagnols quand nous sommes tombés en panne sur une route de montagne en pleine tempete de neige sans reseau telephonique, qui nous ont emmené sur un point ou l’on captait et ont attendu patiemment que l’on ai pu trouver de l’aide, ou encore d’Anders en Suède qui nous a ouvert sa maison en son absence et nous a offert l’hospitalité chez lui quand nos plaquettes de freins ont explosé …) ; et nous avons tenté d’apporter notre aide à chaque fois que nous l’avons pu (et on pense en particulier à cet Allemand paniqué aux prises avec la mer du Nord au Danemark ou encore à ces Autrichiens dont l’un des pneus a violemment éclaté sur la Trollstigen en Norvège…).

katradouz_panne-en-espagnekatradouz_alemand-pris-au-piege-mer-du-nord

Ce sont de petites choses. Mais de petites choses magiques que l’on ne vit pas en restant sédeantaire. Alors même si il y a des défauts, ces petites choses magiques font toute la valeur de ce mode de vie.

Si c’était à refaire? On ne changerait rien, bien sur!

Notre dernier Vlog

Articles par catégories

Vous aimez nos photos ?
Vous regardez nos VLOGS ?
Nos articles vous sont utiles ?

Vous êtes libre de donner, ou pas, ce que vous voulez, quand vous voulez. Les sommes récoltées serviront exclusivement à investir dans du matériel photo/vidéo.

Nous Contacter

Vous aimez nos photos et nos vidéos, et vous avez envie de nous le faire savoir ?
Vous souhaitez utiliser des images, des photos, des vidéos, des textes présents sur le site ?
Vous avez des questions sans réponses, sur l’une de nos expériences, et vous pensez que nous pourrions vous aider ?
Vous avez juste envie de faire connaissance, boire un verre, partager un feu de camp, discuter ?

N’hésitez pas à nous envoyer un message !

12 + 15 =

Ce site web utilise des cookies à des fins statistiques. Aucune donnée personnelle n'est collectée.
En continuant à naviguer sur le site, vous reconnaissez accepter de facto la collecte de ces données anonymisées.
Ok.