L'important n'est pas la destination mais le voyage.

Le meilleur appareil photo pour voyager, c’est celui que vos avez déjà et que vous maîtrisez. 

Reflex, Hybride, Bridge, Smartphone, Camera miniature, Drone… etc. Il y a tellement de possibilités. La meilleure solution, c’est bien souvent de faire avec ce que vous avez déjà. Ici, je ne parlerais pas de marques ou modèles, à part pour ceux que je connais ou que j’ai utilisé. Je ne vend rien, pas de parti pris, donc!

Honnêtement, savez-vous dire parmi ces photos, la quelle a été faite avec un reflex,laquelle a été faite avec un bridge, et laquelle a été faite avec un smartphone?

Comment choisir un appareil photo pour voyager

Néanmoins, si vous n’avez encore aucun appareil photographique, ou que vous souhaitez en changer, il y a différents critères sur lesquels ont peut s’appuyer pour choisir l’appareil qui va nous accompagner. Il faudra déterminer quels sont les critères prioritaires pour vous.

L’encombrement

Un facteur potentiellement important. Si vous êtes backpacker, il est probable que vous ne pouvez/voulez pas vous encombrer de deux boîtiers reflex et de 5 optiques!
Dans ce cas, un hybride, un bridge, un compact ou un smartphone ; voilà ce qui sera le meilleur choix. Si vous voulez filmer en plus, une petite camera de sport, à condition d’être correctement paramétrer pour éviter une trop forte déformation, est aussi un excellent choix.

Le budget

Là encore, c’est vous qui déterminez combien vous voulez investir. Attention quand même à la sécurité de votre matériel, retenez bien que dans bien des pays du monde, afficher un gros appareil professionnel peut vous valoir une agression. Donc, soyez prudent si vous y mettez beaucoup d’argent et ne l’exposez pas en le gardant autour du cou ou sur le tableau de bord de votre véhicule. Là encore, pour eviter d’être trop ostentatoire, un compact ou un smartphone peut être une bonne option. Certains font des photos au format natif – et les smartphone sont répandus partout.

Pour éviter d’investir trop d’argent et de perdre beaucoup en cas de casse ou de vol, pensez à l’occasion. Une bonne solution pour éviter les regrets. En France, on trouve beaucoup de choses sur les sites du genre LeBonCoin ou Cdiscount. Pensez aussi aux forums dédiés aux marques.

Le but des photos

Si vous voulez faire des posters de 2mx2m, alors il vous faudra une bonne résolution et une bonne qualité d’image. Si vous voulez les vendre ou les placer à des organismes de tourisme par exemple, il vous faudra un appareil qui shoote en format natif pour avoir un max de possibilités en terme de traitement. Si vous voulez shooter en conditions de lumière difficile (heure bleue ou nuit, par exemple) Difficile d’échapper au Reflex dans ces cas-là (à condition d’avoir des optiques de bonne qualité à ouverture constante)

Si vous voulez les poster sur Instagram ou Facebook, les besoins ne sont pas les mêmes. Un Smartphone sera plus adapté dans ce cas-là, plus simple d’utilisation, nécessitant beaucoup moins de manipulations et de qualité suffisante pour la majorité des Smartphones actuels.

Vos compétences techniques

Si vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’est une pose longue, un format natif, un mode semi-automatique ; si vous ne savez pas régler une balance des blancs, jouer entre vitesse et iso et exploiter la profondeur de champ ; si vous n’avez pas envie de traiter vos photos dans Lightroom (ou autre) – alors le reflex n’a pas d’utilité pour vous.

Quitte à shooter en mode tout auto, il est inutile de s’encombrer: une mini-camera de sport, un appareil compact, un smartphone ou un bridge devraient vous convenir.

Quelle marque/modèle choisir?

Je vous suggère de prendre le temps de bien chercher sur le net. Vous trouverez des avis divers, il y aura toujours du pour et du contre. Lisez les avis des gens, mais prenez aussi le temps de lire des tests objectifs comme on en trouve sur Les Numériques. Vous pourrez même y comparer les modèles.

La Problématique du Reflex

Si vous optez pour un reflex, prenez garde. Selon le modèle que vous achetez, et en particulier selon l’optique que vous allez mettre sur le boitier, vous n’obtiendrez pas forcement des photos de qualité supérieure – certains smartphones, hybrides, mini-caméras ou bridges, font des images de meilleures qualité qu’un reflex d’entrée de gamme.

Un reflex, pour vous donner des images de bonne qualité, doit être équipé d’une bonne optique. Or, la qualité d’une optique est directement liée à son prix.
Personnellement, je vous conseillerais d’acheter un boitier semi-pro d’occasion, souvent à un prix équivalent d’un premier prix neuf mais de bien meilleure qualité ; et des optiques de bonne qualité, à ouverture constante, d’occasion également si besoin.
Une optique incontournable et peu chère qui permet de presque tout faire, en plus d’exister dans toutes les marques et d’être compacte, c’est le 50mm f1.8 ou 1.7. Elle fera merveille sur tous les boîtiers.

Il faudra aussi opter pour des bonnes batteries, idéalement de marque, et de bonnes cartes mémoires, de marque et rapides pour optimiser l’usage du reflex.

Le reflex, pour avoir du matériel de bonne qualité, nécessite un budget conséquent. Ne vous leurrez pas, les « kits » proposés par les marques à 450€, ne vous donnera rien d’intéressant – à ce niveau-là, mieux vaut opter pour un bridge à 300€, la qualité sera meilleure et en plus, il sera plus compact. En dessous de 1000/1200€ pour un boitier + 1 optique, et ce, en occasion ; vous aurez du mal à avoir quelque chose qui vaille vraiment le coup d’investir dedans.

Et de la même manière, pensez au temps que vous voulez consacrer à vos photos. En effet, un format natif se développe (oui, une photo numérique se développe aussi!), et un Jpeg se traite également ; et si Lightroom, par exemple, permet de faire le travail assez vite, cela prend quand même du temps. Si vous ne voulez pas passer du temps à développer et traiter vos photos, alors, là encore, ne vous encombrez pas d’un reflex.

Exemple de traitement des photos: avant (à gauche), après (à droite)

Le cas de la photo aérienne

Les photos réalisées du ciel ont le vent en poupe. Celle-ci, réalisées maintenant avec des drones, sont très à la mode. Les drones de grandes marques font d’ailleurs d’excellentes photos, en format natif pour les plus récents, en plus de réaliser de très beaux plans vidéos. Utiliser ces appareils est très tentant, d’autant que cela permet d’obtenir des angles de vue originaux.

Astuce Drone : tenez votre drone à la main pour filmer ou faire une photo au ras du sol. Les caméras, ultra-stabilisées, vous offriront de supers images dans des situations où vous ne pouvez pas le faire voler.

Les drones, cependant, ont divers inconvénients. De nombreux pays ont restreint leur utilisation, voire parfois interdisent l’entrée des appareils. A vérifier avant de partir.
Ce sont des appareils très sensibles aux conditions météo et à l’activité humaine. Ils peuvent très vite être inopérants. Les plus lourds sont stables, mais encombrants ; les plus légers sont compacts, mais instables au vent, même léger.
Leur coût est élevé. Et parfois, ils crashent …. Il faudra aussi bien choisir le smartphone que vous couplez avec le drone: il lui faudra un excellent émetteur radio et Wifi.
Il y a de nombreuses restrictions d’usage: en terme d’altitude et de lieux survolés, notamment. Il est interdit de photographier ou filmer les propriétés privées, les monuments, les installations gouvernementales et militaires etc. Il est parfois interdit de les utiliser au dessus de lieux public tels que les plages etc.
Enfin cela nécessite de l’entrainement pour bien les maîtriser. Et avant de les utiliser dans la nature, mieux vaut savoir les maîtriser et être capable de réagir vite sans s’emmêler les pinceaux!

La photo de sport/en milieu humide

Si vous faites du surf, du skate-board, du vélo ou n’importe quel autre sport, ou de la plongée par exemple ; ou si vous partez dans des régions où vous allez pour profiter des mers turquoises, il peut être pratique d’avoir un appareil étanche. Certains compacts le sont déjà par défaut, de même que certaines mini-caméras de sport. Celle-ci présentent l’avantage de la compacité et peuvent être fixées sur divers supports. Un avantage non négligeable. Sinon, il existe des caissons ou des sacs étanches, pour a peu près tous les format d’appareils.

Conclusion

Pensez bien que votre appareil doit être adapté à votre mode de voyage et à votre destination. Évitez d’être trop ostentatoire dans des pays pauvres – c’est un appel au crime!

Ne prenez pas un appareil que vous ne maîtrisez pas un minimum. Ça serait dommage de se rendre compte une fois rentré, que toutes les photos sont ratées …

Si vous optez pour un drone, pensez bien à vérifier la législation du pays de destination ou des pays traversés. Ce serait dommage de vous le faire confisquer, pas vrai?