L'important n'est pas la destination mais le voyage.

Entrer au Maroc 


Si vous envisagez un voyage au Maroc, il faut faudra commencer par traverser le détroit de Gibraltar.

Plusieurs options s’offrent à vous. Il existe différentes compagnies permettant de faire la traversée en ferry, et différents itinéraires. Le plus simple et le plus économique, c’est de prendre la ligne Algéciras-Tanger Med.

Avant de traverser

Vous trouverez différentes compagnies : Balearia, FRS, Transmeditteranea, Inter Shipping… Il y a de très nombreuses agences un peu partout le long des routes, les prix peuvent être variables et si vous attendez d’être à Algéciras par exemple, vous trouverez des agences côtes à côtes et vous pourrez comparer. N’achetez pas sur le net ! Nous avons préféré le faire en amont, car une fois dans Algéciras, vous serez assailli par diverses personnes qui tenteront de vous vendre des billets.
On vous conseille d’éviter d’acheter de cette façon. Il y a divers margoulins qui vous vendent des billets à la sauvette sur les parkings. Non seulement ça n’est pas moins cher, mais en plus vous ne pourrez pas payer en carte bancaire et cela vous fait perdre le bénéfice de l’assurance rapatriement incluse avec les cartes Visa et Visa Premier ; en plus de ne pas laisser de trace. Choisissez une agence avec pignon sur rue : en cas de problème, vous serez contents de l’avoir fait.

Nous avons opté pour la compagnie Balearia, et avons réservé via l’agence située entre Malaga et Marbella (36.612821, -4.528788). A titre d’information, la traversée nous a coûté 200€ AR pour le camping-car et 2 personnes, billets open à l’aller et au retour, et valable 1 an. Le billet indique une date et heure, mais dans la pratique, il est possible de prendre le ferry de votre choix. Néanmoins, si vous prenez un autre ferry que celui prévu, vous devrez faire modifier votre billet lorsque vous arriverez au contrôle des billets dans le port : pas de panique, c’est normal et le personnel est très efficace.

Pourquoi nous avons opté pour un billet Algéciras/Tanger Med : si vous passez par Ceuta, vous devrez franchir une frontière terrestre et c’est beaucoup plus long et plus compliqué. L’hôtesse de l’agence nous a confirmé qu’il était plus simple et plus rapide d’arriver directement au Maroc que de passer par l’enclave espagnole de Ceuta.

A l’avance, vous devez impérativement :
Vérifier la validité de votre passeport. Si vous n’avez pas de passeport, il vous en faut un, la CNI française n’est pas suffisante !
Réserver vos billets. Vous ne pourrez pas le faire dans le port. Attention, sur le net c’est hors de prix ! Faites-le sur place dans une agence.
Imprimer le formulaire d’importation temporaire, à remplir en ligne et à imprimer sur le site des douanes Marocaines. C’est le formulaire D16ter. Vous aurez besoin de votre certificat d’immatriculation pour cela.
Vérifier que votre carte verte vous couvre. Sinon vous devrez acheter une assurance à la sortie du port.
Si vous avez un drone : laissez-le à la maison ou trouvez quelqu’un pour vous le garder le temps de votre séjour : ils sont strictement interdits sur le territoire marocain, et vous allez vous le faire confisquer à la douane.
Si vous avez un (des) chiens : Il doit avoir un passeport Européen, une puce électronique, un vaccin anti-rabique en cours de validité et le chien doit avoir subit une sérologie qui indique qu’il a bien des anticorps. Pensez-y à l’avance, si vous avez besoin de faire le processus depuis le début, cela peut prendre plusieurs mois ! Vérifiez aussi que votre chien est bien vacciné contre les principales maladies.

Traverser le détroit de Gibraltar pour aller au Maroc depuis l’Espagne

Globalement, le processus Algéciras.-Tanger Med est très simple et se fait en environ 30 minutes à l’embarquement, et 1h/1h30 au débarquement. Voilà comment ca se passe :

 

– Présentez-vous au port et entrez dans le port d’Algéciras. Suivre les panneaux Tanger, jusqu’à arriver à une petite guérite. Un agent de police va  contrôler vos passeports, puis vous les rendre, vous pourrez ensuite avancer jusqu’aux files d’attentes.
– Si vous arrivez tôt, il n’y aura peut-être qu’une file. Il est probable que d’autres files anarchiques vont se créer ensuite. Vous allez probablement vous faire doubler, essayez de ne pas trop lacher de lest, car à la sortie du bateau, ce sera autant de temps que vous devrez attendre aux douanes.
Des personnes vont venir vous voir : méfiez-vous, parmi elles, il y a des petits malins qui essaient de vous refiler les papiers à remplir pour l’immigration. Ne les acceptez pas, car ils attendent ensuite que vous les payiez. Dites-leur simplement que vous avez déjà les papiers. Une personne de la compagnie va venir vérifier votre billet et s’il n’est pas à la bonne date, va vous expliquer que vous devez aller à la guérite le faire modifier. Vous devrez y aller avec les passeports de tous les passagers enregistrés.
– Lorsque les files avancent, vous devrez présenter à la guérite de la compagnie votre billet, le préposé coupera la partie qui correspond au voyage Aller, puis vous rendra le tout. Vous pouvez alors avancer, et vous mettre dans les files pour attendre l’embarquement.
– Une fois montés dans le ferry, rangez vos effets personnels et verrouillez votre véhicule. Emportez avec vous vos passeports, vous en aurez besoin, et n’oubliez pas car vous ne pourrez pas re-descendre sur le deck une fois les portes verrouillées. N’oubliez pas de prendre un stylo ! Montez dans les étages (et si comme moi, vous cherchez comment ouvrir les portes du deck pour monter, il faut juste appuyer sur le gros bouton rouge et laisser la main dessus jusqu’à ce que ça s’ouvre !).
– Montez et allez directement au comptoir de la réception du navire. Sur le comptoir, vous trouverez des petits formulaires à remplir avec les données de votre voyage. Remplissez-les, un par passeport, puis faites la queue pour faire tamponner votre passeport auprès de l’agent de l’immigration. C’est l’avantage de prendre le ferry vers Tanger-Med : cette partie est faite à bord du bateau, vous gagnez beaucoup de temps. N’oubliez pas de le faire par contre ! Si vous avez un doute ou si vous êtes perdus, suivez les autres !

– L’agent d’immigration va vous demander ou vous allez, si c’est la première fois que vous venez etc. et tamponnera votre passeport. Vous avez désormais droit à 90 jours sur le territoire Marocain !
– Pensez en cours de route à couper les données cellulaires de votre téléphone mobile. Sinon, attention à la facture si le Maroc n’est pas couvert par votre abonnement !
– Une fois au port, les portes des decks se déverrouillent, vous pouvez retourner à votre véhicule. Une fois sortis du bateau, des agents vont contrôler vos passeports.
Continuez ensuite en direction de la sortie, pour aller aux douanes.
– Lorsque vous arrivez aux douanes, vous verrez différentes files : placez-vous dans la file « D16ter » réservée aux véhicules immatriculés hors Maroc et nécessitant un permis d’importation temporaire, ne suivez pas les véhicules Marocains car ce ne sont pas les même files. Si vous avez été malin et vous êtes bien placés, vous gagnerez beaucoup de temps ! Arrêtez-vous à la barrière.
– Si le douanier ne l’ouvre pas, prenez votre carte grise, votre passeport, le formulaire D16ter et l’assurance de votre véhicule et allez lui présenter vos documents. S’il vous ouvre, allez vous placer là où l’on vous l’indique, puis retournez présenter vos documents au douanier. Celui-ci va inspecter vos documents et garder le D16ter. Retournez à votre véhicule et attendez que l’on vous restitue ce formulaire, car c’est celui qui vous permettra de sortir du Royaume ensuite : sans ça, au retour vous ne pourrez pas monter sur le bateau, ne le perdez pas !
– En attendant, des douaniers vont procéder à la fouille plus ou moins sommaire de votre véhicule, potentiellement avec un chien des stups. Si vous n’avez pas d’armes, de drogues ou de drone, tout devrait bien se passer. Pensez à préciser si vous avez un chien car si un agent avec son chien est présent, celui-ci montera dans le véhicule, il vous faudra donc sortir votre chien.
Une fois que tout est ok, vous pourrez sortir du port. Un dernier agent vérifiera que vous avez bien votre certificat d’importation temporaire du véhicule et voilà ! Vous êtes libres !
– … Enfin presque, il vous faudra encore ruser avec les petits malins qui voudront vous refiler diverses choses en espérant que vous allez payer. Genre, une carte SIM pour votre téléphone, des papiers divers etc. N’acceptez rien ! Soyez sympa, rigolez, et dites-leur que vous avez déjà tout ca – même si vous ne savez pas ce que c’est 😉 peu importe, ce ne sont pas des agents officiels, ils essaient juste d’arrondir leurs fins de mois. On vous encourage à ne pas accepter, car vous vous dites surement « Peu importe où j’achète ca, et lui, au moins ca le fait vivre », dans la pratique, à chaque personne qui accepte, cela les rend plus insistants. Si vous dites non, ne changez pas d’avis ! Restez sur vos positions et insistez en disant que vous avez déjà tout ce qu’il vous faut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sortir du Maroc


Si vous avez voyagé au Maroc, et si vous n’avez pas prévu de continuer votre route en Afrique, vous devrez traverser vers l’Espagne. Vous trouverez ci-dessous le déroulement des opérations. Le procédé est proche de celui du voyage aller.

Faites le plein de carburant, il est beaucoup moins cher qu’en Espagne et dépensez vos dirhams. N’oubliez pas de donner une pièce au jeune homme qui vous sert ! Il y a une station juste avant le port.
Sortez tous vos documents : passeports, billets si vous les avez déjà, document d’importation temporaire du véhicule, carte grise.
Prenez une bonne marge de temps, il faut etre présent sur le port au moins 2h à l’avance, davantage si vous n’avez pas de billet.

Une fois au port :

– Vous allez arriver sur une zone de parking. En face de vous, les check-in des compagnies, et les bureaux de vente de billets. Si vous n’avez pas de billet, vous pouvez prendre le temps de demander les prix, ou bien choisir la compagnie du premier bateau qui part.  Si vous avez déjà votre billet, allez au comptoir de la compagnie émettrice et faites votre check-in. Le préposé vous remettra les billets de retour. Allez-y avec vos passeports, vous en aurez besoin.
– Sur la gauche, vous trouverez divers comptoirs bancaires de change, allez échanger vos dernier dirhams. Vous n’avez pas le droit de faire sortir plus de 1000MAD du Royaume. N’hésitez pas à demander aux divers comptoirs les taux de change. Remettez tous vos dirhams à l’agent, pièces incluses. Il va ensuite calculer par rapport au taux de change combien le montant total représente en euros, puis va ensuite vous donner le montant maximum possible en billet et vous rendre la monnaie en dirhams. Par exemple, si la somme en euros est de 87.89€, il vous donnera 85€ et vous rendra l’équivalent de 2.89€ en dirhams. De quoi aller vous payer un café en attendant votre bateau !

Traverser le détroit de Gibraltar pour aller en Espagne depuis le Maroc

Globalement, le processus Algéciras.-Tanger Med est très simple et se fait en environ 1h à l’embarquement (cela peut-être plus long s’il y a beaucoup de monde) et en quelques minutes à l’arrivée !

– Présentez-vous au port et entrez dans le port de Tanger-Med. Avant d’arriver aux check-in, vous devrez déjà présenter vos passeport au contrôle de police. 
– Achetez votre billet, faites votre check-in (à pied), changez vos dirhams, allez boire un café etc.
Avancez avec votre véhicule vers les douanes. Il n’y a qu’une route, roulez jusqu’à arriver aux divers contrôles. Si vous avez un doute, suivez le flot !
Le premier contrôle pour rentrer dans la zone des douanes est celui des passeports. Vous devrez remplir les fiches de sortie de Royaume, comme celle que vous avez déjà rempli sur le bateau pour rentrer sur le territoire si vous êtes venu par la même route. Vous n’aurez pas ces fiches par avance, ne vous faites pas avoir par les petits malins qui essaient de vous en refiler à l’entrée du port contre paiement, ces fiches jaunes vous seront fournies par le service de police gratuitement. L’agent va vous demander si vous avez déjà rempli cette fiche, dites-lui que non et demandez-lui s’il peut vous en donner (une par passeport). Garez-vous sur le coté, remplissez vos fiches, puis redémarrez pour aller au guichet que l’agent vous indique. Remettez-lui vos passeports avec vos feuillets jaunes, l’agent va tamponner vos passeports, garder les feuillets jaunes et vous rendre vos passeports.
Avancez jusqu’au guichet suivant. Arrêtez-vous, l’agent va vous faire garer sur le coté. Coupez le moteur, et retournez voir l’agent avec vos passeports, votre certificat d’importation temporaire et votre carte grise. L’agent va tamponner le certificat d’importation et vous rendre votre partie avec vos documents. Sauf contrordre, avancez encore vers le douanes.

Vous allez arriver à un nouveau contrôle, ce sont les douanes : votre véhicule va être contrôlé par rayons X. L’agent va vous faire avancer,  une fois garés, descendez du véhicule avec vos passagers et vos animaux et placez-vous derrière le mur en béton. Au bout de quelques minutes, si tout va bien vous pourrez repartir. S’ils voient quelque chose de suspect, un agent fouillera votre véhicule.
– Vous pouvez de nouveau avancer jusqu’à un nouveau contrôle où un agent des stupéfiants va faire le tour de votre véhicule avec un chien.
– Après tout ceci, vous voilà enfin prêts à rentrer dans la zone d’embarquement ! Bienvenue dans un labyrinthe géant ! Gardez à l’esprit le nom de la compagnie avec laquelle vous voyagez et la destination, et suivez les panneaux correspondants, dans notre cas : Algéciras / Balearia.
– Garez-vous dans la file et attendez votre bateau. Vous avez fait la plus grande partie du boulot !
– Une fois le bateau à quai, vous aurez une dernière vérification des passeports avant d’embarquer.

A l’arrivée à Algéciras

– A la descente du bateau, suivez le flot vers la sortie.
– Vous arriverez à un premier contrôle où l’on vérifiera (peut-être) vos passeports et (peut-être) sommairement votre véhicule.
– Quelques centaines de mètres plus loin, un deuxième point de contrôle se présente, serrez à droite, à gauche, c’est pour les camions. Vous devriez passer sans encombres.
– Continuez votre route – et voilà, vous êtes sortis du port !